LE DEVELOPPEMENT DURABLE SELON ALTER-NATIV BRESIL

Ecrit par Maïka Ruitort, le 11/11/2020

Alter-nativ Brésil s´engage depuis plus de deux ans à commercialiser des voyages neutres en émission de carbone. Pour y parvenir l’agence travaille avec des partenaires (transporteurs, hôteliers, guides, etc.) qu’elle a sensibilisé en les encourageant à réduire au maximum leurs émissions. Elle favorise également le recrutement de personnel local et la sélection pour ces clients de petits hôtels locaux plutôt que de grandes chaînes internationales…

 

UN ENGAGEMENT AVEC l’ONG IDESAM

Parallèlement à ces actions, Alter-nativ Brésil a signé un accord de partenariat avec l’ONG IDESAM (Institut de Préservation et de Développement Durable de l’Amazonie) et participe au financement de leur programme de Développement Durable « Carbono Neutro » qui consiste à reboiser des régions dévastées de la Réserve de Uatumã, à 200km au Nord de Manaus. Le grand intérêt de ce programme est qu´il va au-delà des importants bénéfices écologiques en impliquant fortement les populations locales. En 2019 Alternativ Brésil a financé la plantation de 300 arbres sur 3.000 m² mais ce n´est qu´un début…

ong-bresil

Cette année,  Yannick, Paula et leur fille se sont rendus sur place pour voir le travail réalisé de l’ONG IDESAM. Une superbe expérience dans la réserve d’Uatumã située au cœur de la forêt amazonienne.

LES BENEFICES DE L’AGROFORESTERIE

Dans cette réserve vivent 350 familles, dont 35 travaillent quotidiennement à la récolte des graines, à l´entretien des pépinières, au transport des plants et, bien sûr, à la plantation des arbres. Il y a 15 ans, les familles caboclos de la Réserve Uatumã déboisaient afin de planter leurs cultures et considéraient la forêt comme un ennemi à abattre.
Aujourd´hui, avec l´aide des ingénieurs agronomes de l´IDESAM, elles découvrent les bénéfices de l´agroforesterie. En effet, en plus de la plantation d’arbres nobles (qui retiennent plus de carbone), IDESAM aide les familles à créer des potagers et à cultiver le cacao… Ces récoltes leurs permettent de générer une source de revenus supplémentaires et d’améliorer considérablement leur qualité de vie tout en préservant la nature.  L’impact socio-économique est vraiment extraordinaire !

DEVELOPPER UN ECO-TOURISME A UATUMA

Sur place Yannick d’Alter-nativ Brésil a vraiment pu constater l’évolution du projet de façon concrète : « Nous avons financé 300 arbres mais en tout c’est plus de 7000 arbres qui ont été planté cette année dans cette réserve. Nous allons également étudier de façon concrète la possibilité de développer un éco- tourisme dans la région. Cette région sauvage est magnifique, elle manque d’infrastructures, mais ce qui en fait son charme et son authenticité… Nous avons pu aller au contact des familles, partager leur quotidien, c’était une formidable expérience ! Limiter les effets négatifs et développer les aspects positifs sont réellement les enjeux du tourisme de demain. Il est de notre responsabilité à l’heure actuelle de s’engager dans des projets concrets qui vont avoir un impact à la fois sur l’environnement mais également sur les populations locales qui ne bénéficient pas directement de l’impact du tourisme dans ces régions reculées. »

LA PROTECTION DE LA FAUNE

En parallèle à ce projet, l’ONG IDESAM met également en place un projet de protection de la faune, notamment pour les tortues, une espèce autrefois menacée qui désormais vit en toute tranquillité dans la réserve.